Le numéro 1 du Parti communiste demande des excuses à Hollande

le
2

PARIS, 20 avril (Reuters) - Le secrétaire national du Parti communiste français, Pierre Laurent, a réclamé lundi des excuses publiques à François Hollande, qui a reproché à Marine Le Pen de parler "comme un tract du Parti communiste des années 1970". "Je suis scandalisé", a dit le sénateur sur France 2. "J'ai demandé au président de la République des excuses publiques pour cette phrase", a-t-il ajouté. "C'est une phrase lamentable et c'est la seule chose que le président de la République a trouvé à répondre à des électeurs qui lui disaient leur désarroi." Dénonçant dimanche sur Canal+ la "mystification" de Marine Le Pen, François Hollande a accusé la présidente du Front national de parler "comme un tract du Parti communiste des années 1970" pour se donner une image de gauche. "Sauf que le Parti communiste, il ne demandait pas qu'on chasse les étrangers, il ne demandait pas qu'on fasse la chasse aux pauvres, parce que même les pauvres finissent par penser qu'il y a plus pauvres qu'eux", a-t-il poursuivi. (voir ID:nL5N0XG0J9 ) La comparaison a déjà suscité la colère de Jean-Luc Mélenchon, co-fondateur du Parti de gauche, qui a dénoncé dès dimanche dans un communiqué des mots "d'une totale bassesse et indigence, indigne d'un président élu aussi par les communistes". "La gauche à l'époque n'hésitait pas à dire des choses auxquelles le président de la République a aujourd'hui totalement renoncé", a renchéri lundi Pierre Laurent. "D'une certaine manière, cette déclaration c'est un aveu qu'il a, lui, aujourd'hui, décidé de tourner le dos à ses électeurs." (Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • maximan le lundi 20 avr 2015 à 09:52

    c'est drôle de partager le même nom de parti politique que celui de staline, pol pot, Mao, et du dirigeant actuel de la Corée du Nord puis de demander des excuses....

  • bordo le lundi 20 avr 2015 à 09:22

    Le PC existe encore ?! Ils devraient faire un PCland, avec municipalité communiste, etc. Au fait, dans les années 70 et 80 (et avant !), le PC soutenait une grande démocratie qui s'appelait l'Union Soviétique, n'est-ce pas ?