Le numérique a sauvé les quotidiens en 2016

le
0
Le numérique a sauvé les quotidiens en 2016
Le numérique a sauvé les quotidiens en 2016

Grâce au bond des abonnements numériques, la plupart des grands quotidiens nationaux ont stabilisé leurs ventes cette année, malgré une chute continue en kiosque, sauf Libération, en net recul, indiquent les chiffres de l'OJD pour les 11 premiers mois de 2016.Les sept grands quotidiens nationaux (hors L'Humanité, non encore comptabilisé) ont vu leurs ventes baisser globalement de 1,8%, avec un recul de 11% en kiosque, plus fort qu'en 2015 (-8,6%). Les abonnements papiers diminuent aussi de 5,3%. Mais les ventes numériques cumulées ont bondi de 38%, compensant la baisse du papier.Bémol de ce nouvel équilibre, les éditions numériques sont généralement tarifées nettement moins cher que les exemplaires papier, tout comme les recettes publicitaires numériques.Dans le détail, L?Équipe, porté par l'Euro et les JO, affiche la plus forte hausse de ses ventes (+3,46%, à 233.000 exemplaires quotidiens en moyenne), suivi des Échos (+0,61%, 127.000). Le Monde (-0,11%, 268.000) et La Croix (-0,71%, 92.000) sont quasiment stables, le Figaro recule de 2,18% (à 306.000) et Aujourd'hui en France de 5,43% (à 133.000).Libération a lui enregistré une chute de ses ventes de 17,8%, à 73.000 exemplaires en moyenne, surtout à cause d'une baisse de 31% de ses ventes en kiosque (à 20.000 exemplaires) mais aussi d'environ 15% de ses abonnements. Et ses ventes numériques, encore très faibles, sont en léger recul.Les autres titres ont eux aussi vu baisser nettement leurs ventes en kiosque, en particulier Les Échos (-19,4% en moyenne), Le Figaro (-14%) et Le Monde (-12,8%).Le Parisien affiche lui des ventes sur 11 mois réduites de 3,9%, (- 11% en kiosque), les ventes numériques demeurant marginales.- Trop peu de publicité -Quatre titres sont particulièrement actifs dans le numérique, avec des progressions rapides : en tête Le Monde, qui continue son développement sur internet avec des ventes de 77.000 exemplaires quotidiens en moyenne (+32%), suivi du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant