Le nucléaire civil français expliqué en 1 minute

le , mis à jour le
7
La France est le deuxième producteur mondial d'électricité nucléaire, derrière les États-Unis.
La France est le deuxième producteur mondial d'électricité nucléaire, derrière les États-Unis.

1957 : construction du premier réacteur nucléaire civil. Soixante ans plus tard, la France compte 58 réacteurs répartis sur 19 centrales nucléaires.

Résultat : la France est le deuxième producteur mondial d'électricité nucléaire.

L'énergie nucléaire représente 77 % de l'électricité consommée en France, mais seulement 17 % de l'énergie totale. La première source d'énergie utilisée aujourd'hui restant le pétrole.

Le dossier est très controversé :

Les partisans de la poursuite de la production d'énergie nucléaire soulignent son intérêt pour l'environnement, à savoir l'absence de rejet de dioxyde de carbone. Ils avancent également le succès de cette filière, qui se place au troisième rang des secteurs les plus prospères en France. Enfin, grâce au nucléaire, l'électricité est 22 % moins chère dans l'Hexagone que la moyenne européenne, et deux fois moins qu'en Allemagne. Un avantage qui pourrait ne pas durer : le coût de production de l'électricité nucléaire a augmenté de 20,6 % entre 2010 et 2013, selon les derniers chiffres de la Cour des...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4214604 il y a 9 mois

    Tu as raison, lm123457, mais cependant peut-on vraiment s'en passer, énergétiquement et économiquement parlant? Nous bénéficions tous de la rente du nucléaire au travers des tarifs et du bas coût de production qui autorise les taxes et prélèvements en tous genres, ne l'oublions pas .....

  • lm123457 il y a 9 mois

    En fait j'ai lu l'article et c'est plus intelligent que l'extrait qu'on a. Il est dit que le coût de l'électricité d'origine nucléaire a augmenté de 20% en 3 ans ... c'est tout simplement parce qu'on ne la calculait pas bien. On s'améliore, mais, ne sachant comment retraiter (et non stocker) on ne peut pas savoir combien sa coûte. C'est comme si on négligeait le prix du pétrole acheté ...

  • lm123457 il y a 9 mois

    Mais comment peut-on savoir le prix du kWh si on ne sait pas combien va coûter le retraitement des déchets nucléaires ? Et comme on ne sait pas encore le faire ... Encore une affirmation de progressiste qui croit tellement au Progrès qu'il est prêt à raconter n'importe quelle ânerie.

  • M5285637 il y a 9 mois

    Il faudrait enfin ouvrir les yeux. Oui c'est la meilleure solution économique et écologique.Arrêtons de tuer cette filière d'excellence française.On a pas stoppé les avions car ils pouvaient tomber. Il suffit de sécuriser un maximum sans sauce politique.

  • paspil il y a 9 mois

    si un jour un tremblement de terre et un tsunami nous tombent dessus , les francais seront enterrés sous leur maison mais au moins les reacteurs seront intacts ...

  • gchevrie il y a 9 mois

    Eh oui , nos politiques de tous bords ont malheureusement le chic de se tirer des balles dans le pied en permanence !

  • paspil il y a 9 mois

    par des lois , des impots on fait monter le cout de l'electricité nucleaire ... en mettant des reacteurs à l'arret pour privilegier le solaire ou l'eolien on se doute que l'energie produite par les reacteurs restant devient plus chere .