Le nouvel Euro Millions vise les trentenaires

le
0
Le jeu européen inaugure ce mardi soir une nouvelle formule avec un deuxième jour de tirage et une grille de jeu modifiée. La Française des jeux espère ainsi attirer un nouveau public, plus jeune.

Après sept années d'existence, l'Euro Millions fait peau neuve ce mardi soir. La plus grande loterie multi-États du monde, présente dans dix pays européens, inaugure une nouvelle formule avec un second jour de tirage. Ainsi, le rendez-vous traditionnel de l'Euro Million le vendredi soir sera désormais complété par un second tirage le mardi. Une nouvelle date qui s'insère parfaitement en France avec les tirages déjà existants du Loto, les lundi, mercredi et samedi et qui répond, selon une porte-parole de la Française des Jeux, «aux attentes des joueurs qui souhaitaient un peu plus de rythme dans la semaine».

Autre nouveauté, la grille de jeu change. Il fallait jusqu'à présent cocher cinq numéros parmi 50 et deux étoiles sur neuf. Deux nouvelles étoiles sont ajoutées. Un détail qui change beaucoup: les chances de remporter le gain de rang 1 (les 5 bons numéros et les deux bonnes étoiles) passent, en effet, d'une sur 76 millions à une sur 116 millions ! Mais la Française des jeux souligne que le jackpot moyen s'en trouve nettement augmenté de 35 millions d'euros actuellement à 53 millions.

Un nouveau gain fait également son apparition: le joueur pourra désormais remporter la somme de 4 euros, soit le double de sa mise, en trouvant deux bons numéros. Le nombre de grilles gagnantes est ainsi multiplié par 2,4.

«Rajeunir la marque»

Avec cet Euro Millions nouvelle version, la Française des jeux cherche certes à fidéliser ses joueurs actuels, mais aussi à toucher un nouveau public, plus jeune: «Les jeux de hasard intéressent généralement les gens à partir de 25 ans, lorsqu'ils rentrent dans la vie active, ont de l'argent et y voient un moyen de partir à la retraite plus vite ! explique Olivier Pribile, responsable marketing d'Euro Millions à la Française des jeux. Aujourd'hui, nos joueurs ont en moyenne 45 à 50 ans. Nous aimerions attirer les trentenaires et ainsi rajeunir la marque».

Pour s'adresser aux jeunes, la Française des jeux a lancé au début du mois de mai la page Facebook de l'Euro Millions et une campagne de publicités mettant en scène un jeune gagnant. Une application sur téléphone portable devrait également être lancée dès mercredi 11 mai.

10% des ventes de la Française des jeux

Le groupe espère ainsi vendre plus de bulletins dans l'Hexagone, qui représente déjà le premier marché de l'Euro Millions. Chaque semaine, 3,5 millions de Français hasardent leurs stylos sur les grilles du jeu européen, réalisant 21,9% des ventes, en tête devant les Britanniques et les Espagnols.

Troisième jeu de tirage de la Française des jeux, l'Euro Millions affiche un chiffre d'affaires en constante augmentation depuis son lancement. En 2010, il atteignait 1,1 milliard d'euros, en hausse de 2% sur un an. Soit 10,5% du chiffre d'affaires total du groupe. La moitié des mises est reversée aux joueurs, près de 11% aux organisateurs et presque 40% est empoché par l'État.

La Française des jeux tient, pour le moment, à rester discrète sur les objectifs de cette nouvelle formule en termes de ventes. Cette semaine représente de toute manière une «semaine de la chance»pour le groupe: avec le seul vendredi 13 de l'année dans quelques jours, il s'attend à réaliser un chiffre d'affaires supplémentaire de 50 millions d'euros pour atteindre 250 millions sur la semaine.

Que feriez-vous avec 100 millions d'euros ?

S'ils gagnaient 100 millions d'euros, la mise en jeu de ce mardi soir, 34% des Français affirment qu'ils arrêteraient de travailler, contre 30% des Européens, d'après un sondage réalisé en ligne par l'institut Harris Interactive du 11 au 18 avril 2011 auprès de 1600 personnes dans les dix pays où est proposé l'Euro Millions. 57% des Français veilleraient également à garder le secret sur leur gain, contre 55% des Européens.

Parmi les «rêves les plus fous» envisagés par les heureux gagnants potentiels, 31% de Français voudraient faire le tour du monde, 22% s'offriraient une demeure de luxe, 6% déménageraient à l'étranger et 5% s'achèteraient une île.

Quant aux projets plus terre à terre, 68% des Français assurent qu'ils choisiraient en premier lieu d'en donner une partie à leur famille et à leurs amis.... A condition de garder ces derniers, ce qu'espèrent 69% des Français. Au programme également: un départ immédiat en vacances en famille (46%), des dons à des oeuvres caritatives (36%), le placement en Bourse (23%) et un cadeau de grande valeur au conjoint (15%).

LIRE AUSSI :

» Record de mises à La Française des jeux en 2010

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant