Le nouveau Yahoo! Messenger, plus moderne, est disponible en français

le
0
Le nouveau Yahoo! Messenger, plus moderne, est disponible en français
Le nouveau Yahoo! Messenger, plus moderne, est disponible en français

A l'abandon pendant plusieurs années, la messagerie de Yahoo! a été relancée fin 2015 à travers une toute nouvelle application mobile et une interface en ligne totalement revue, plus moderne et proche de ce que propose aujourd'hui la concurrence.Désormais disponible en français, Yahoo! Messenger permet de démarrer des conversations à deux ou à plusieurs, de partager des photos instantanément, de communiquer à base de Gifs animés et même de supprimer de la conversation un message tout juste envoyé. Messenger s'enrichit désormais de nouvelles fonctionnalités, comme la synchronisation avec les contacts enregistrés sur mobile et la compatibilité avec une trentaine de langues, dont le français.

Elle se heurte néanmoins à une concurrence qui a su évoluer, à commencer par Skype, qui demeure la référence en matière de communications, offrant la possibilité de communiquer par messagerie instantanée, d'échanger des fichiers, de participer à des vidéo-conférence et de téléphoner (gratuitement vers un autre utilisateur ou à tarifs réduits vers n'importe quelle ligne téléphonique, fixe ou mobile, dans le monde). Idem pour Google Hangouts. De son côté, Snapchat, particulièrement prisé des jeunes mobinautes, permet d'échanger de manière éphémère photos et vidéos avec ses amis. À sa manière il a bouleversé la façon de communiquer entre "amis" en ligne et inspiré toute une nouvelle génération d'applications.

Depuis la prise de fonction de Marissa Mayer comme directrice générale en 2012, Yahoo! a multiplié les rachats, dont le plus spectaculaire est Tumblr, la plate-forme de blogging, sans que tout cela n'ait d'impact positif sur son activité financière. Aujourd'hui les projets de rachat des activités Internet de Yahoo! (moteur de recherche, e-mail, messagerie instantanée, portails spécialisés, etc.) se multiplient et il se murmure que Google, ou encore Verizon sont intéressés selon Bloomberg.

La nouvelle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant