Le nouveau siège d'Hachette, un livre de verre ouvert sur la ville

le
0

VIDÉO - Les nouveaux quartiers généraux du troisième éditeur mondial du livre ont quitté le quai Grenelle, à Paris, pour Vanves (Hauts-de-Seine). En partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal, le Figaro Immobilier vous fait découvrir ces nouveaux lieux.

En marge du phériphérique parisien, le groupe Hachette Livre, troisième éditeur mondial, s’est installé dans son nouveau siège, une forteresse toute de verre vêtue, situé à quelques mètres de la gare TGV de Vanves (Hauts-de-Seine). Le Figaro Immobilier, en partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal, centre d’urbanisme et d’architecture de Paris et de la métropole parisienne, vous fait découvrir, comment les architectes ont pensé ce bâtiment.

Parti d’une page blanche, après la démolition du bâtiment que détenait déjà Hachette au 58 rue Jean Bleuzen à Vanves, l’architecte Jacques Ferrier a imaginé le nouvel édifice comme un livre ouvert sur la ville. «La perception du bâtiment est toujours en perspective. C’est pour cela que j’ai proposé de feuilleter les façades. Pour démultiplier la présence de ces façades qui sont fuyantes depuis la rue, nous avons disposé des panneaux perforés couleur ivoire qui évoquent la couleur du papier avec des profondeurs diverses», commente Jacques Ferrier. Au total ce sont 12.000 m² de linéaire de façade et 9000 m² de brise-soleil qui ont été installés!

Promenade intérieure

Du haut de ses sept étages, le nouvel édifice qui se déploie sous la forme d’un «H», accueille les 700 salariés d’Hachette depuis mars dernier. Ces derniers avaient du quitter les célèbres bureaux du quai de Grenelle (15e arrondissement de Paris). À Vanves, ils sont déployés sur plus de 20.000 m²! Pour casser l’image des plateaux de bureaux alignés les uns à côté des autres, Jacques Ferrier a développé l’idée d’une promenade intérieure avec des couloirs qui bifurquent, s’évasent et divergent. «Tout cela rythmé par de la lumière naturelle, des patios et des loggias» commente-t-il.

À l’entrée du bâtiment, éditeur oblige, c’est une galerie-bibliothèque toute en longueur qui accueille le visiteur. Y sont exposées des centaines de publications de l’ensemble des maisons du groupe Hachette Livre. Plus loin on retrouve une salle des signatures, une salle de conférences et un restaurant. Le passé n’est pas tout à fait oublié: au 7ème et dernier étage, les salons de réception et le bureau de la direction sont ornés par les boiseries des locaux historiques du quai Grenelle.

Prendre le temps d’une discussion dans le jardin

Au rez-de-chaussée, en prolongement du bâtiment, un jardin de 1000 m² a été aménagé. Des roseaux de fibres optiques l’éclairent la nuit. Pensé commme un espace collectif, ce jardin intérieur est mis à disposition des salariés. «Le jardin a été créé comme un un lieu de vie collective qui correspond aussi à la culture du livre: prendre le temps de discuter, de se rencontrer et d’évoquer des projets en cours» explique Jacques Ferrier. «Le bâtiment vient calmer le jeu hétéroclyte du périphérique» conclut le créateur du pavillon de la France, à l’Exposition universelle de Shanghai en 2010.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant