Le nouveau secrétaire général de l'Otan tend la main à la Russie

le
4

BRUXELLES, 1er octobre (Reuters) - Le nouveau secrétaire général de l'Otan a tendu la main à la Russie mercredi en assurant ne voir aucune contradiction entre une Alliance atlantique forte et l'établissement d'une relation constructive avec Moscou. L'ancien Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg, qui a pris ses fonctions mercredi, a adopté un ton plus conciliant que son prédécesseur danois Anders Fogh Rasmussen. Il a certes souligné que la Russie devait changer d'attitude et respecter le droit international en Ukraine, où elle a annexé la Crimée et apporté un soutien militaire aux séparatistes de l'est du pays. Mais lors de sa première conférence de presse au quartier général bruxellois de l'Otan, il a déclaré: "Je ne vois pas de contradiction entre une Otan forte et la poursuite de nos efforts pour établir une relation constructive avec la Russie. Au contraire." Le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine est une occasion à saisir, a ajouté Jens Stoltenberg, un ancien militant pacifiste qui avait négocié en 2010 avec Moscou un accord mettant fin à quatre décennies de tensions autour du tracé de la frontière maritime russo-norvégienne dans l'océan Arctique. Le nouveau secrétaire général de l'Alliance atlantique a annoncé qu'il se rendrait "dans les prochains jours" en Pologne, pays d'Europe de l'Est le plus mobilisé face à la Russie, et en Turquie, Etat-membre de l'Otan qui se retrouve en première ligne dans la lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique. Si l'Alliance ne participe pas à la coalition formée par les Etats-Unis, "notre responsabilité (...) est de dire très clairement que nous protégerons la Turquie (...) si elle est attaquée", a dit Jens Stoltenberg. (Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • q2lamrd le jeudi 2 oct 2014 à 10:29

    Moi, je sens juste que "la Turquie va être attaquée par l'EI sous peu" .... après il n'y a qu'à réfléchir un peu. Alors créer un front russe ne plus ??? Où faut vraiment vouloir une Europe "à feu et à sang" pour honorer un centième anniversaire. J'ose ne pas y croire ...

  • Berg690 le mercredi 1 oct 2014 à 21:23

    Et pourtant!

  • birmon le mercredi 1 oct 2014 à 20:56

    le jugement péremptoire ci-dessous n'hohore pas l'intelligence de celui qui l'émet.

  • M6194462 le mercredi 1 oct 2014 à 20:15

    Encore un incapable grassement payé aux manettes. Poutine et Erdogan doivent bien rigoler.