Le nouveau rôle des administrateurs judiciaires

le
0
De plus en plus d'entreprises se tournent vers la prévention pour éviter la faillite.

L'arbre qui cache la forêt. Le maintien à un haut niveau du nombre de défaillances occulte un autre phénomène plutôt positif: le recours croissant des entreprises à des procédures de prévention des difficultés qui permettent à leurs dirigeants de s'engager, en toute confidentialité et après saisine de la justice, dans un processus d'assistance qui dure en moyenne quatre mois. D'après les professionnels, ces procédures, uniques en Europe, qui prennent la forme juridique de mandat ad hoc ou de conciliation, ont le vent en poupe. «Ces dispositifs de prévention commencent même à prendre le pas sur les procédures judiciaires», assure Éric Étienne Martin, administrateur judiciaire de profession et président de l'Institut français des praticiens des procédures collectives. Mais sans que des chiffres viennent l'étayer, confidentialité des procédures oblige.

«Il s'agit de mettr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant