Le nouveau propriétaire du Château de la Rivière rêvait d'hôtel et de luxe

le
0
Lam Kok, l'acquéreur chinois du domaine du Château de La Rivière, victime d'un crash d'hélicoptère, prévoyait de transformer le site en haut lieu du tourisme de luxe. Les recherches reprennent en Gironde après le crash d'un hélicoptère

Lam Kok n'aura pas eu le temps de concrétiser ses projets. L'homme d'affaires chinois, présidant du groupe hongkongais Brilliant spécialisé dans le négoce de thés prestigieux et dans l'immobilier de luxe, fait partie des quatre personnes portées disparues dans l'accident d'hélicoptère survenu vendredi soir dans la Dordogne. Il venait d'acquérir le château de La Rivière, aux portes de Libourne. Un domaine de 90 hectares, dont 65 de vignes en appellation d'origine contrôlée (AOC) Fronsac, qui lui avait été vendu par James Grégoire. Ce dernier figure également sur la liste des victimes du crash aux côté du fils de Lam Kok et de leur interprète.

Quelques heures avant le drame, le milliardaire chinois avait tenu une conféren...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant