Le nouveau président de l'Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, l'ami des Américains

le
0
Le nouveau président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud (en haut), le 18 septembre.
Le nouveau président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud (en haut), le 18 septembre.

Homme de confiance et associé de Frank McCourt, le patron du groupe Paris Turf est le nouveau président du club phocéen.

Il adore IAM, la légende du hip-hop marseillais, et voue un culte à la musique des Clash, le mythique groupe punk anglais. Mais quand il arrive à un rendez-vous pour évoquer ses fonctions de président-directeur général de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, 48 ans, évoque le rappeur californien Warren G, qu’il écoute dans son casque, et affiche une décontraction très américaine. Cet ex-étudiant d’Harvard, salarié pendant six ans du groupe Disney, se définit même comme « américanophile ».

Le nouvel homme fort de l’OM, officiellement désigné par Frank McCourt, le 9 septembre, et qui a présenté le projet de reprise de l’homme d’affaires américain devant le comité d’entreprise du club, apparaît déjà comme une personnalité inédite dans le microcosme du foot français. Son anglais impeccable – il l’a utilisé pour servir d’interprète à M. McCourt –, son air sérieux derrière ses petites lunettes et, surtout, sa « volonté de transparence », régulièrement affirmée, surprennent déjà. « Le fait de diriger un club de football ne justifie absolument pas de perdre la tête, pose Jacques-Henri Eyraud. Je suis quelqu’un de très rationnel, analytique. J’entends rester moi-même. »

Mis en doute sur son passé de sportif de haut niveau, M. Eyraud a adressé aux journaux d’antiques convocations fédérales pour prouver qu’il a bien été membre de l’équipe de France de taekwondo de 1985 à 1987… Une rumeur lui prête une passion de supporteur pour le Paris-Saint-Germain, le club de sa vill...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant