Le nouveau président centrafricain promet la paix et des réformes

le
0
    BANGUI, 30 mars (Reuters) - Le nouveau président 
centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a déclaré mercredi 
pour son investiture qu'il travaillerait en priorité au 
rétablissement de la paix dans le pays et à la mise en place de 
réformes. 
    Ancien Premier ministre, Faustin-Archange Touadéra, qui est 
âgé de 58 ans, a été élu au second tour, fin février, dans le 
cadre d'un scrutin organisé pour tourner la page d'un conflit 
ethnique et religieux qui a fait des milliers de morts depuis 
mars 2013.   
    La République centrafricaine (RCA), très pauvre et très 
instable, est divisé entre chrétiens et musulmans et est très 
largement contrôlée par les chefs de guerre.    
    Le nouveau président a dit qu'il souhaitait désarmer les 
milices, réformer l'armée et développer le secteur agricole. 
    "Je veillerai à appliquer très rapidement le programme de 
DDRR (Désarmement, Démobilisation, Réinsertion, Réintégration)", 
a-t-il déclaré lors de son discours inaugural. 
    "Nous allons faire de la RCA, un pays uni, un pays de paix, 
un pays tourné vers le développement", a ajouté le président. 
    Du point de vue économique, la République centrafricaine a 
connu une croissance économique de 4,9% l'an dernier, la plus 
forte depuis 16 ans, alors que le pays commençait à sortir de 
plusieurs années de conflit. En 2013, le produit intérieur brut 
(PIB) avait chuté de 37%. 
    La République centrafricaine a sombré dans le chaos en mars 
2013 lorsque les rebelles musulmans de la Séléka ont pris le 
pouvoir et renversé le président François Bozizé. Leurs 
exactions ont entraîné des représailles des milices chrétiennes 
"anti-Balaka" et l'armée française a dû intervenir dans le cadre 
de l'opération Sangaris pour mettre fin aux massacres. 
    Un cinquième de la population a dû fuir pour échapper aux 
violences. 
 
 (Crispin Dembassa-Kette; Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant