Le nouveau président béninois promet de ne faire qu'un mandat

le
0
    COTONOU, 6 avril (Reuters) - L'homme d'affaires Patrice 
Talon, élu le 20 mars, a pris mercredi ses fonctions de 
président du Bénin en promettant de se retirer à l'issue de son 
premier quinquennat.  
    "Je ferai de mon mandat unique une exigence morale. Je 
m'engage à faire de ce mandat un instrument de rupture et de 
transition, à promouvoir une justice indépendante, à redynamiser 
l'administration publique", a-t-il déclaré dans son discours 
d'investiture, prononcé devant 20.000 personnes rassemblées à 
Porto-Novo, la capitale, selon le décompte des autorités.  
    La Constitution autorise le chef de l'Etat à effectuer deux 
mandats, mais Patrice Talon souhaite la réformer pour ramener la 
limite à un.  
    L'ancien "roi du coton" s'est imposé au second tour avec 
65,37% des voix, loin devant l'ancien Premier ministre Lionel 
Zinsou (34,63%), qui avait le soutien du président sortant 
Thomas Boni Yayi. 
 
 (Samuel Elijah, Jean-Philippe Lefief pour le service français, 
édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant