Le nouveau président afghan rouvre l'enquête sur la Kabul Bank

le
0

KABOUL, 1er octobre (Reuters) - Le nouveau président afghan Ashraf Ghani a rouvert mercredi une enquête sur la chute de la Kabul Bank en 2010 qui a provoqué une crise financière. Deux jours après son investiture, Ghani, ancien de la Banque mondiale, veut comprendre comment près d'un milliard de dollars ont disparu des comptes de la banque, qui était alors la plus importante banque privée d'Afghanistan. "Dans un premier temps, sur la base de notre promesse d'agir contre la corruption administrative, l'affaire de la Kabul Bank va être rouverte aujourd'hui et une enquête sera lancée", a-t-il dit à la presse. Deux anciens dirigeants de la banque, son fondateur, Sher Khan Fernod, et un ancien directeur général, Haji Khalil Ferozi, ont été reconnus coupables d'avoir détourné 810 des 935 millions de dollars frauduleusement dérobés. Ils ont été condamnés à cinq ans de prison. Mais toutes les responsabilités n'ont pas été établies. Les frères de l'ancien président Hamid Karzaï et de son vice-président de l'époque, Mohammad Qasim Fahim, tous deux actionnaires de la banque, ont bénéficié d'une immunité accordée par décret présidentiel. (Hamid Shalizi et Jessica Donati; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant