Le nouveau pouvoir géorgien multiplie les dérapages

le
0
Les opposants dénoncent une chasse aux sorcières depuis la victoire du milliardaire pro-russe Bidzina Ivanishvili aux législatives. Vingt et un responsables politiques auraient déjà été emprisonnés. D'autres devraient suivre.

Pendant dix ans, de l'autre côté de l'ancien rideau de fer, les partisans de la liberté et de la démocratie ont eu l'oeil rivé sur la Géorgie. Emmené par une coalition réformiste et favorable à l'intégration au sein de l'OTAN et de l'Union européenne, ce petit pays caucasien de 5 millions d'habitants était devenu un modèle pour les États de la région, avides de s'extirper du giron russe. La transition pacifique du pouvoir, qui a accompagné les élections législatives début octobre, n'avait fait que le confirmer.

L'exemple géorgien est désormais menacé. Depuis qu'elle a gagné le scrutin parlementaire, la coalition du Rêve géorgien, dirigée par le milliardaire Bidzina Ivanishvili, se livre à une véritable chasse aux sorcières contre l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant