Le nouveau parti de Papandréou prêt à s'allier avec Syriza

le
0

ATHENES, 19 janvier (Reuters) - L'ancien Premier ministre grec George Papandréou, qui a quitté le Parti socialiste (Pasok) il y a trois semaines pour former un nouveau mouvement au centre gauche, se dit ouvert à une alliance avec le parti de gauche Syriza, en tête des intentions de vote pour les élections législatives de dimanche. "Cela dépendra pleinement des choix de Syriza", a-t-il dit lundi à Reuters. "S'il est sérieusement en faveur du changement, s'il négocie sincèrement avec des partenaires de manière stable et organisée pour sortir de cette période particulièrement difficile, (...), je serais heureux de le soutenir." Le Mouvement des socialistes démocrates, pro-euro et favorable à une politique de réformes, espère franchir le cap des 3% de suffrages pour entrer à la Vouli, le parlement monocaméral, et peser sur le nouveau paysage politique. Le chef de file de Syriza Alexis Tsipras exclut toute alliance avec d'autres formations que le Parti communiste, mais les commentateurs s'attendent à le voir modérer sa position s'il n'obtient pas la majorité absolue et se voit contraint à diriger une coalition. Le parti de gauche a accru son avance sur les conservateurs au pouvoir dans deux sondages parus lundi, à six jours du scrutin. ID:nL6N0UY3Z1 (Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant