Le nouveau parlement égyptien siègera à partir du 10 janvier-TV

le
0
    LE CAIRE, 31 décembre (Reuters) - Le président égyptien 
Abdel Fattah al Sissi a convoqué le nouveau parlement en session 
à partir du 10 janvier, a annoncé jeudi la télévision nationale. 
    La seconde phase des élections législatives s'est tenue en 
novembre et les députés élus seront les premiers à siéger après 
une interruption de plus de trois ans. 
    Le nouveau parlement sera dominé par une alliance fidèle au 
président Sissi et comprendra 568 députés élus. Certains 
adversaires du pouvoir ont dénoncé un scrutin législatif entaché 
par une lourde répression dans les milieux islamistes et plus 
largement contre l'opposition. 
    Le précédent parlement avait été élu en 2011-2012, lors des 
premières élections libres consécutives au soulèvement qui avait 
fait tomber le régime de Hosni Moubarak, lequel était au pouvoir 
depuis la fin 1981. 
    Les Frères musulmans avaient alors remporté la moitié des 
sièges lors de ce scrutin, marqué par une forte participation et 
l'enthousiasme de la jeunesse. La justice avait dissous ce 
parlement à la mi-2012. Un an plus tard, Sissi, alors chef des 
forces armées, avait chassé du pouvoir le président Mohamed 
Morsi, issu des Frères musulmans, à la suite de grandes 
manifestations contre son régime. 
    Les Frères musulmans avaient été interdits dans la foulée et 
déclaré organisation terroriste, et des milliers de leurs 
membres avaient été jetés en prison. 
 
 (Omar Fahmy et Asma Alsharif; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant