Le nouveau gouvernement belge prêtera serment samedi

le
0

BRUXELLES, 8 octobre (Reuters) - Le libéral francophone Charles Michel deviendra samedi à 38 ans le plus jeune Premier ministre belge à la tête d'un gouvernement de coalition de droite alliant les libéraux, les chrétiens-démocrates et les séparatistes flamands de la N-VA. Dans un communiqué, le palais royal a annoncé mercredi matin que le gouvernement, soutenu par quatre partis de centre droit, serait investi samedi. Le successeur du socialiste francophone Elio Di Rupo sera aussi le premier libéral wallon à diriger le pays depuis 1938. L'accord trouvé sur le budget par les partenaires de la future coalition a débloqué la situation moins de cinq mois après les élections législatives du 25 mai. Un délai assez rapide au regard de l'histoire récente de la Belgique (dix-huit mois avaient été nécessaires après les précédentes élections, en 2010). Les négociateurs du Mouvement réformateur (MR, parti libéral wallon de Charles Michel), des Chrétien-démocrate flamand (CD&V, le parti de Kris Peeters), des libéraux flamands d'Open Vld et des séparatistes flamands de la N-VA, le parti de Bart de Wever, se sont aussi mis d'accord pour porter l'âge de départ à la retraite de 65 à 67 ans dans le cadre d'un plan d'assainissement des finances publiques. RENVOI Pour le tableau des résultats des élections du 25 mai en Belgique, double-cliquer sur ID:nL6N0OD3PL ) (Robert-Jan Bartunek et Philip Blenkinsop; Eric Faye et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant