Le «nouveau départ» de BlackBerry

le
0
Le canadien compte sur BlackBerry 10 pour se rapprocher de Samsung et d'Apple.

BlackBerry a fait les choses en grand pour le lancement de ce qui est souvent présenté comme sa «dernière chance». Une grande conférence de presse à New York retransmise en directe à Paris, Londres, Dubai et Johannesbourg. Il fallait bien cela pour tenter de redonner une implusion à une marque en perte de vitesse. Le groupe a d'ailleurs choisi de changer de nom. Il abandonne Research In Motion (RIM) au profit du seul nom de ses smartphones: BlackBerry, un moyen de gagner en visibilité, mais aussi, un signe de l'affaiblissement de sa notoriété. «Nous avons modifié notre business, notre marque, mais aussi notre façon de communiquer», a souligné Thorsten Heins , PDG de RIM depuis un an, qui décrit ces derniers mois «comme son plus grand défi».

Et pour cause, si BlackBerry dispose encore de plus de 80 millions d'utilisateurs dans le monde, cela le place très loin de ses riveaux A...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant