Le nouveau défi nucléaire de la Corée du Nord

le
0
En dépit des interdictions de l'ONU, Pyongyang annonce le « réaménagement et le redémarrage » de toutes les installations du complexe nucléaire de Yongbyon.

Correspondant à Pékin

La logorrhée est moins guerrière, mais la tonalité est toujours au défi. Après s'être déclaré samedi «en état de guerre» avec la Corée du Sud, Pyongyang a affiché ce mardi sa volonté de redémarrer le réacteur nucléaire de Yongbyon, arrêté en 2007. Et ce malgré les résolutions de l'ONU qui interdisent à la Corée du Nord tout programme atomique. Une annonce intervenant après une escalade de menaces belliqueuses, qui a conduit les États-Unis à renforcer leurs moyens militaires dans la zone.

Le régime nord-coréen a annoncé qu'il «réaménageait et redémarrait» toutes les installations du complexe nucléaire de Yongbyon, dont un site d'enrichissement d'uranium et un réacteur de cinq mégawatts. À terme, cela pourrait permettre d'extraire du plutonium en plus grande quanti...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant