Le nouveau conseiller de Montebourg ne croit pas aux objectifs d'Hollande

le
1
Le ministre a annoncé un remaniement de sa garde rapprochée qui se traduit notamment par l'arrivée de Mathieu Plane au poste de conseiller économique. L'économiste de l'OFCE n'a pourtant pas toujours défendu la politique gouvernementale.

Arnaud Montebourg aime s'entourer d'économistes qui ne partagent pas forcément ses avis, a précisé l'entourage du ministre peu après l'annonce d'un remaniement de son ministère. La nomination de l'économiste à l'OFCE, Mathieu Plane, au poste de conseiller économique du ministre du Redressement productif semble répondre à cette volonté de contradiction.

Au cours de plusieurs entretiens accordés à la presse, Mathieu Plane a en effet fait part de ses doutes face à la politique gouvernementale. En mai, l'économiste nous confiait que l'inversion de la courbe du chômage à la fin de l'année: «C'est mission impossible».

Fin février, le futur conseiller d'Arnaud Montebourg expliquait aux Echos que «le gouverneme...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • p.bernus le lundi 26 aout 2013 à 15:32

    Je salue cette manifestation d'intelligence de la part de Montebourg