Le Nouveau Centre se range derrière Sarkozy, Morin hué

le
0
LE NOUVEAU CENTRE SE RANGE DERRIÈRE NICOLAS SARKOZY, HERVÉ MORIN CHAHUTÉ
LE NOUVEAU CENTRE SE RANGE DERRIÈRE NICOLAS SARKOZY, HERVÉ MORIN CHAHUTÉ

PARIS (Reuters) - Le Nouveau Centre s'est rangé samedi derrière Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle d'avril-mai mais son président, Hervé Morin, a subi le chahut d'une partie des militants.

L'ancien ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy, qui plafonnait à 1% dans les sondages, a quitté la course à l'Elysée pour soutenir l'actuel chef de l'Etat.

Sa motion a recueilli 67,6% des votes, devant celles d'Olivier Jardé (16,5%) et de Jeremy Coste (15,9%), ce dernier étant pour soutenir François Bayrou (MoDem) au premier tour.

Au total, 84,1% ont donc choisi de soutenir Nicolas Sarkozy.

"C'est un choix de cohérence pour les centristes qui souhaitent peser dans une coalition de la droite et du centre de 2012 à 2017", explique Yvan Lachaud, président du groupe Nouveau Centre à l'Assemblée nationale, dans un communiqué.

"Plus de deux tiers des votants ont accordé leur confiance au président du Nouveau Centre, Hervé Morin", souligne-t-il. "Ce score sans appel est une réponse apportée à ceux dont la contestation fut aujourd'hui aussi bruyante que marginale."

Hué par des membres de l'assistance réunie en congrès, Hervé Morin, a dit sur I>TELE : "Je pense simplement que les comptes ont été réglés, très clairement."

"Il y a ceux qui avaient amené les bus pour brailler" et "il y a les militants qui ont voté et qui m'ont apporté une immense majorité", a-t-il dit.

Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant