Le nord-ouest du Mexique touché à son tour par la tempête Manuel

le
0
LE NORD-OUEST DU MEXIQUE BALAYÉ PAR UNE TEMPÊTE
LE NORD-OUEST DU MEXIQUE BALAYÉ PAR UNE TEMPÊTE

MEXICO (Reuters) - La tempête tropicale Manuel a balayé jeudi la côte nord-ouest du Mexique, entraînant de nouvelles évacuations après les inondations et les glissements de terrain qui ont fait 97 morts à l'échelle nationale.

Associé à une deuxième tempête nommée Ingrid, Manuel semait le chaos depuis la fin de la semaine dernière dans le sud du pays, où nombre de routes et de ponts sont coupés ou détruits. A Acapulco, station balnéaire de la côte Pacifique, 40.000 touristes se sont trouvés bloqués.

Au total, les deux dépressions ont fait un million de sinistrés et 50.000 déplacés.

Ingrid s'est dissipée depuis, mais Manuel a atteint mercredi le stade de l'ouragan pour revenir ensuite à celui de tempête tropicale. Il devait être rétrogradé dans la journée au rang de dépression tropicale.

Les fortes pluies qui l'accompagnent s'abattent désormais sur l'Etat de Sinoala, dans le Nord-Ouest, où plusieurs centaines de personnes ont dû être évacuées, ont fait savoir les secours jeudi.

A Acapulco, qui a été le théâtre de pillages la veille, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont toujours bloquées, malgré les efforts déployés par les compagnies aériennes et l'armée.

A Atoyac de Alvarez, localité de l'Etat de Guerrero proche de la station balnéaire, 58 habitants sont toujours portés disparus après un glissement de terrain, a indiqué mercredi le président Enrique Pena Nieto.

Selon le Centre américain des ouragans, une nouvelle dépression venant du Golfe du Mexique a 60% de chances d'atteindre le stade cyclonique et pourrait déverser de grandes quantité d'eau dans des zones déjà touchées du Sud et de l'Est.

Lizbeth Diaz et Anahi Rama, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant