Le nord de la France fortement perturbé par la neige

le
3
LE NORD DE LA FRANCE SOUS LA NEIGE
LE NORD DE LA FRANCE SOUS LA NEIGE

PARIS (Reuters) - Vingt-sept départements du nord de la France sont placés mardi en vigilance orange et deux en vigilance rouge pour neige et verglas en raison d'une vague de froid qui perturbe fortement les transports et prive d'électricité 80.000 foyers.

L'épisode neigeux, prévu jusqu'à mercredi matin, est "remarquable, tant par les quantités attendues que par sa durée", selon Météo France.

Dans la Manche et le Calvados, placés en vigilance rouge, les chutes de neige se poursuivent de façon soutenue et 10 à 20 centimètres supplémentaires sont attendus. Tout déplacement y est déconseillé.

Jean-Marc Ayrault a activé la cellule interministérielle de crise du ministère de l'Intérieur.

"Le gouvernement prend au sérieux cette crise météorologique", a-t-il déclaré à la presse depuis le Centre national des opérations ferroviaires, qui coordonne la gestion des perturbations.

"La mobilisation de tous va continuer, je demande à chacun de se tenir informé", a-t-il ajouté. "Nous avons encore devant nous des difficultés, il faut qu'on en soit tous conscients."

DEUX PERSONNES MORTES DU FROID

Deux personnes sont décédées à cause du froid, a indiqué le Premier ministre, estimant qu'il ne fallait pas "sous-estimer les risques". Outre un sans domicile fixe d'une cinquantaine d'années retrouvé mort dans la nuit de lundi à mardi dans une rue de Saint-Brieuc (Côtes d'Armor), une personne âgée est morte alors qu'elle tentait de retrouver son domicile, a-t-il dit.

Le ministre en charge des transports a demandé aux automobilistes des régions concernées de ne pas prendre la route si les conditions de circulation ne le permettent pas.

Des interdictions à la circulation ont été appliquées localement aux transports scolaires, aux poids lourds et aux transports en commun. Le trafic s'effectuait au ralenti sur l'ensemble du réseau routier de la région Ile-de-France.

La SNCF a conseillé aux voyageurs de ne pas chercher à rejoindre Paris dans la matinée et la RATP a activé sa cellule de crise. Le trafic était interrompu sur plusieurs lignes de tramway, sur des tronçons des RER A et B, et ralenti sur l'ensemble des lignes de métro parisiennes.

La Direction générale de l'aviation civile a annulé 25% des vols à l'aéroport Charles de Gaulle et 20% des vols à Orly.

A Orly, un avion de la compagnie Tunisair en provenance de Djerba a fait une sortie de piste en fin de matinée à cause de la neige, au moment de son atterrissage, a-t-on appris auprès d'Aéroports de Paris.

L'incident n'a fait aucun blessé. La piste -l'une des deux longues d'Orly- devait rester fermée le temps d'évacuer les 140 passagers et de procéder au relevage de l'appareil avant de le remorquer, a-t-on précisé.

La circulation des Thalys, qui relient Paris, Amsterdam, Cologne et Bruxelles, et des Eurostar, entre Paris, Londres et Bruxelles, est suspendue.

RENFORTS MILITAIRES POUR ERDF

Les régions côtières de la Somme, le littoral autour de Calais et le centre de la Picardie ont été les plus touchés par les chutes de neige dans la nuit de lundi à mardi. Il est tombé jusqu'à 30 centimètres de neige tenant au sol dans plusieurs endroits du département du Nord, le vent violent favorisant la formation de congères.

Aucun train ne circulait mardi matin en gare de Lille en raison des chutes de neige, et le métro et les bus étaient à l'arrêt. Le trafic devait reprendre progressivement.

Bison Futé signalait un bouchon de 12 kilomètres sur l'autoroute A16 dans le sens Boulogne/Calais. Plusieurs centaines d'automobilistes y sont restés bloqués dans la nuit.

Des centaines de personnes ont également été bloquées dans leurs voitures et accueillies dans des salles mises à leur disposition dans des villes et villages de Normandie, selon les préfectures des départements de la Manche, du Calvados (Basse-Normandie) et de Seine-Maritime (Haute-Normandie).

Électricité Réseau Distribution France (ERDF) a activé une cellule de crise et souligne que les conditions d'intervention de ses 1.000 agents sur le terrain sont particulièrement difficiles en raison du blocage des accès et des rafales de vent, qui forment d'épaisses couches de neige.

Mardi matin, 80.000 foyers étaient privés d'électricité en Normandie, en Bretagne et en Picardie. ERDF a demandé le renfort d'entreprises prestataires. Des renforts militaires sont en train d'être activés, a indiqué le Premier ministre.

Service France, avec Pierre Savary à Lille, Pierre-Henri Allain à Rennes et Marc Parrad à Rouen, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le mardi 12 mar 2013 à 14:47

    A moins, dans le nord, que ce soit celle de Marine ? A propos, regardez, jugez par vous-mêmes et faites passer massivement sur twitter ou face de bouc (que je n'ai pas) ! C'est édifiant et très démocratique ! : http://www.ndf.fr/nos-breves/11-03-2013/un-homme-brutalise-par-le-service-dordre-de-francois-hollande-pour-lui-avoir-rappele-ses-promesses

  • chatnour le mardi 12 mar 2013 à 14:16

    On peut supposer que c'est la faute à Sarkozy ?

  • adelala2 le mardi 12 mar 2013 à 12:55

    Il neige en hiver, le scoop! Trop forts ces journalistes