Le non wallon au CETA pèse sur le sommet des ministres du Commerce

le
1
    LUXEMBOURG, 18 octobre (Reuters) - Les ministres du Commerce 
de l'Union européenne se réunissent mardi au Luxembourg pour 
approuver l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et 
le Canada (CETA), auquel s'est opposé le Parlement de Wallonie, 
en Belgique, ce qui pourrait empêcher sa mise en oeuvre. 
    Les 28 gouvernements de l'Union européenne soutiennent le 
CETA (Comprehensive Economic Trade Agreement), qui a nécessité 
cinq ans de négociations et représente le premier accord 
commercial du bloc européen avec un pays du G7. 
    Mais l'opposition de la région francophone belge pourrait 
empêcher l'adoption de l'accord à l'unanimité, le gouvernement 
belge ne pouvant le signer sans l'aval des parlements régionaux. 
    "Je ne donnerai pas les pleins pouvoirs au gouvernement 
fédéral et la Belgique ne signera pas le CETA le 18 octobre", a 
affirmé vendredi le ministre-président wallon, Paul Magnette. 
  
    Les députés qui siègent à Namur ont adopté une motion 
demandant à l'exécutif régional de ne pas déléguer ses pouvoirs 
au gouvernement belge pour signer le traité. 
    Les ministres européens du Commerce se réunissent mardi à 
09h00 (07h00 GMT) à Luxembourg.  
    Un "oui" au traité constituerait un signal positif 
susceptible d'être mis en valeur jeudi lors d'un sommet des 
dirigeants européens avant la signature prévue le 27 octobre à 
Bruxelles en présence du chef du gouvernement canadien Justin 
Trudeau. 
    Pour entrer en vigueur, le traité doit en outre être ratifié 
par les parlements nationaux. 
 
 (Philip Blenkinsop; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5319573 il y a un mois

    tenez bon les Wallons ... la France devrait en faire autant....