Le non-respect de facteurs RSE coute plus de 95 milliards aux entreprises dans le monde

le
0

(NEWSManagers.com) - L'agence d'évaluation de responsabilité sociale et environnementale Vigeo vient de publier une étude portant sur les sanctions financières des entreprises liées à un facteur minimum de responsabilité sociale. L'enquête a notamment établi qu'en 2012 et 2013, une entreprise sur cinq - 19,2 % - (*) a fait l'object d'une sanction financière pour un montant global de 95,5 milliards d'euros sous forme de condamnations judiciaires, de sanctions administratives ou transactionnelle avec les autorités de régulation.

Dans le détail, l'étude de Vigeo met en évidence une judiciarisation de la responsabilité sociale très contrastée selon les régions, les secteurs et les domaines.

Ainsi, 1/3 environ des entreprises nord-américaines ont été sanctionnées dans la période sous revue, contre 1/5ème par les européennes et à peine 1/10ème des entreprises de la zone Asie-Pacifique. Enfin 8% des entreprises des pays émergents ont fait l'objet de sanctions.

Par ailleurs, 15 secteurs sont particulièrement exposés aux poursuites légales, dont notamment la distribution d'eau et la gestion des déchets (50%), l'industrie de l'automobile (43%), l'alimentation (23%), l'industrie pharmaceutique (34%), les banques (21%). En termes de fréquence, les 15 entreprises les plus fréquemment sanctionnées appartiennent aux secteurs de la Pharmacie et des Biotechnologies, des Banques et de l'Energie, précise Vigeo.

Enfin, les sujets les plus à risque en termes de sanctions relèvent des Comportements sur les Marchés (55% des poursuites) notamment la rétention ou la défaillance de l'information aux clients, l'implication dans des affaires de corruption, les ententes sur les prix ou les partages de marché. Les montants des sanctions financières collectives les plus lourdes se situent entre 5 et 25 milliards de dollars.

(*) Chiffres obtenus à partir de l'observation de plus de 2500 entreprises cotées dans le monde

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant