Le "non" l'emporterait en Grèce, mais l'écart se réduit

le
6
LE "NON" L'EMPORTERAIT EN GRÈCE, MAIS L'ÉCART SE RÉDUIT
LE "NON" L'EMPORTERAIT EN GRÈCE, MAIS L'ÉCART SE RÉDUIT

ATHENES (Reuters) - Le "non" l'emporterait dimanche en Grèce au référendum pour ou contre les propositions des créanciers avec 54% des voix contre 33% pour le "oui", selon un sondage publié mercredi qui souligne que l'écart s'est réduit depuis la fermeture des banques.

L'enquête a été réalisée par l'institut ProRata pour le quotidien Efimerida Ton Synatkton sur plusieurs jours, étalés avant et après l'annonce des mesures de contrôle des capitaux qui ont contraint les banques à fermer et plafonné les retraits journaliers aux distributeurs automatiques. Elle permet donc d'avoir une idée de l'impact sur l'électorat de ces mesures entrées en vigueur lundi matin.

Alors que le "non", préconisé par le gouvernement d'Alexis Tsipras, était crédité de 57% des intentions de vote auprès des personnes qui ont été interrogées avant les mesures de contrôle des capitaux, il est passé à 46% auprès des personnes de l'échantillon interrogées par la suite, précise l'institut.

Dans le même temps, la part de partisans du "oui" a progressé de 30 à 37%.

Quand 13% des personnes interrogées ne se prononçaient pas avant, elles sont désormais 17%.

Les Grecs sont appelés dimanche à répondre à la question: "Est-ce que la proposition soumise par la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international lors de l'Eurogroupe du 25 juin 2015, qui consiste en deux parties qui forment ensemble leur proposition globale, devrait être acceptée ?"

(Lefteris Karagiannopoulos et James Mackenzie; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le mercredi 1 juil 2015 à 10:35

    Si le oui l'emporte xifras devra faire sa valise.

  • M5707335 le mercredi 1 juil 2015 à 09:59

    les peuples, formule qui a bon dos, un peu de raison ne ferait pas de mal!

  • M7097610 le mercredi 1 juil 2015 à 09:29

    je vote non aussi ! dehors les grecs !

  • restif1 le mercredi 1 juil 2015 à 09:26

    ça peut changer; et même le référendum peut être annulé (pas sûr que les bulletins soient imprimés)

  • M5769532 le mercredi 1 juil 2015 à 08:33

    l'UE, le financement des Etat dans le privé, l'Euro, l'ouverture des frontières etc..c'est une vaste supercherie car uniquement une pièce du puzzle de la future gouvernance mondiale (NOM), un point c'est tout. Tout le reste c'est de l'agitation pour pas grand chose. Les peuples n'y ont archi rien à gagner.

  • j.tavern le mercredi 1 juil 2015 à 07:39

    Que propose l'UE contre le chômage de masse qui est dramatique pour des millions de jeunes et moins jeunes. Mettre des centaines Mds d'€ pour lancer des grands travaux d'où emplois pas et pas seulement pour préserver l'épargne des plus riches?

Partenaires Taux