Le nombre réduit de candidatures aux municipales inquiète

le
2
MOBILISATION EN RAISON DU NOMBRE RÉDUIT DE CANDIDATURES POUR LES MUNICIPALES
MOBILISATION EN RAISON DU NOMBRE RÉDUIT DE CANDIDATURES POUR LES MUNICIPALES

ORLEANS Loiret (Reuters) - L?Etat français mobilise ses préfets face au nombre réduit de candidatures déposées à ce jour pour les élections municipales de mars, particulièrement dans les zones rurales.

De nouvelles dispositions obligent les candidats des petites communes à déposer leur candidature en préfecture, ce qui n?était pas le cas auparavant. Elles les contraignent également à fournir des listes complètes avec parité hommes-femmes.

"Nous avons envoyé une instruction à tous les préfets pour qu?ils mènent des actions de communication en direction de ces candidats qui ne sont pas forcément au courant des nouvelles règles", a dit à Reuters Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l?Intérieur.

"En fin de semaine dernière, ils n?étaient que 200.000 sur un potentiel de 900.000 candidats à s?être officiellement déclarés", a précisé le porte-parole.

Dans des départements ruraux comme le Cher, les ratios sont tout aussi inquiétants.

"Mercredi, sur les communes de moins de 1.000 habitants, elles étaient 153 à avoir communiqué sur un total de 231", ont indiqué les services préfectoraux. "Nous venons de communiquer pour rappeler les échéances, pour qu?il n?y ait pas d?oubli."

Sur l?ensemble du territoire, les candidatures peuvent être déposées jusqu?au 6 mars inclus, avant le premier tour le 23. 

"Nous demandons aux préfets de se préparer à un afflux de candidatures dans les derniers jours", a indiqué Pierre-Henry Brandet qui doit refaire un point en fin de semaine.

(Mourad Guichard, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 le vendredi 28 fév 2014 à 11:13

    Fine strategie du PS, comme ils savent que dans les zone rural ils n'ont pas l'avantage, ils font le necessaires pour avoir le moins de candidats en compliquent les choses tres simple, et le tour est joué!

  • M2766070 le jeudi 27 fév 2014 à 19:17

    le non cumul des mandats...z auraient du nommer tout les dépité, maire d une commune de moins de 1000 habitant, com ils aiment la France là ils auraient été servis