Le nombre de milliardaires chinois a diminué cette année, selon Forbes

le
0
hxdbzxy/Shutterstock.com
hxdbzxy/Shutterstock.com

(AFP) - La Chine ne compte plus cette année que 113 milliardaires, contre 146 en 2011, à cause du ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale, selon un classement publié vendredi par le magazine Forbes.

Le Chinois le plus riche est à nouveau Zong Qinghou, qui avait perdu ce titre l'an dernier. Zong, qui est à la tête du groupe Wahaha, a une fortune personnelle de 10 milliards de dollars US, en hausse de 3,5 milliards en un an, rapporte Forbes.

Un autre classement publié le mois dernier par le magazine chinois Hurun avait également décerné la palme du Chinois le plus riche à Zong, tout en le créditant d'une fortune de 12,6 milliards de dollars.

Liang Wengen, le fondateur du fabricant d'engins de chantier Sany qui avait remporté le titre l'an dernier, chute à la sixième place, sa richesse diminuant de 37% à 5,9 milliards de dollars.

La fortune cumulée des 100 Chinois les plus riches a diminué cette année de 7% à 220 milliards de dollars, d'après Forbes.

Avec 113 milliardaires, la deuxième économie mondiale en compte près de quatre fois moins que la première, les Etats-Unis, où ils sont au moins 400, selon un classement publié par Forbes le mois dernier.

"Nous avons eu cette année une longue période de difficultés économiques comme nous en avons rarement connu au cours de la décennie passée", a déclaré lors d'une conférence de presse Zhou Jiangong, rédacteur en chef du magazine Forbes China.

"Cette année, nous avons assisté à une diminution de la richesse créée par les entrepreneurs chinois", a-t-il ajouté.

La croissance du Produit intérieur brut (PIB) chinois a atteint avec 7,6% au deuxième trimestre son plus bas niveau en trois ans.

Wu Yajun, du groupe immobilier Longfor, est cette année la femme la plus riche de Chine, avec un patrimoine de 6,2 milliards de dollars, en hausse de 5% sur un an, toujours d'après Forbes.

Elle est aussi l'un de ses cinq magnats de l'immobilier qui figurent parmi les Chinois les plus riches, en dépit des efforts du gouvernement pour lutter contre la spéculation dans ce secteur.

Parmi les dix premiers, on trouve aussi deux patrons de l'internet.

Robin Li, co-fondateur du moteur de recherche chinois Baidu, est le deuxième chinois le plus riche malgré une baisse du titre Baidu en Bourse, avec une richesse évaluée à 8,1 milliards de dollars, en baisse de 12% sur un an.

Ma Huateng, propriétaire du site de messagerie Tencent, a vu pour sa part sa fortune bondir de 49% à 6,4 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant