Le nombre d'auto-entrepreneurs continue d'augmenter

le
0
LE NOMBRE D'AUTO-ENTREPRENEURS PROGRESSE ENCORE
LE NOMBRE D'AUTO-ENTREPRENEURS PROGRESSE ENCORE

PARIS (Reuters) - Un nombre record de près de 893.000 auto-entrepreneurs étaient recensés à fin mai en France, dont 49%, une proportion stable depuis un an, dégagent un chiffre d'affaires positif, selon les données publiées lundi par l'Acoss, l'agence centrale des organismes de sécurité sociale.

Par comparaison, ils étaient 872.360 à fin mars 2013 et 780.579 un an plus tôt.

Cette progression n'a toutefois pas été linéaire, l'Acoss faisant état, sur le seul 4e trimestre 2012, d'un nombre de radiations de cotisants au régime des auto-entrepreneurs (80.570) plus élevé que celui des immatriculations (72.464), et ce pour la première fois depuis sa création en 2009.

L'agence souligne que ce phénomène nouveau n'était pas appréciable lors de la publication de sa précédente étude de fin mars, compte tenu de la date à laquelle ces radiations ont été effectuées.

En 2012, près des deux tiers des radiations ont été opérées automatiquement après huit trimestres consécutifs sans chiffre d'affaires déclaré, les autres intervenant pour l'essentiel après des opérations de contrôle des Urssaf.

Le chiffre d'affaires global des auto-entrepreneurs pour le premier trimestre est estimé autour de 1,3 milliard d'euros, un montant stable par rapport à la même période de 2012 mais qui pourrait être réévalué de 8% à 10% compte tenus des déclarations retardataires.

Sur l'ensemble de 2012, il a augmenté de 15%, grâce essentiellement à la hausse du nombre de cotisants économiquement actifs, alors que le chiffre d'affaires trimestriel moyen est resté stable autour de 3.200 euros.

Environ 41.000 cotisants ont déclaré au premier trimestre un chiffre d'affaires supérieur à 7.500 euros, dont environ 20.000 ont déclaré plus de 10.000 euros. Parmi ces derniers, les principales activités exercées restent la construction et le commerce, auxquels s'ajoutent les activités juridiques.

Un projet de réforme controversé présenté la ministre de l'Artisanat Sylvia Pinel prévoit d'abaisser les plafonds de chiffre d'affaires annuels des auto-entrepreneurs à 19.000 euros, contre 32.600, pour les professions de services, et à 81.500 euros contre 47.500 euros pour les activités de commerce.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant