Le nom d'un espion fuite dans un rapport du Sénat

le
0
L'identité du chef d'antenne DGSE de Côte d'Ivoire figurait en annexe d'un rapport intitulé sur l'Afrique mis en ligne le 29 octobre dernier. Le nom a depuis été effacé, raconte un blog du Monde .

Le nom d'un agent du renseignement extérieur français révélé par des sénateurs? L'erreur peut coûter cher, des deux côtés. C'est pourtant l'information dévoilée par Intelligence Online , une publication professionnelle consacrée au monde du renseignement, et reprise ce jeudi sur le blog Bug Brother du Monde. Le nom du «chef d'antenne de la DGSE» (Direction générale de la Sécurité extérieure) en Côte d'Ivoire figurait en effet en annexe d'un rapport parlementaire intitulé L'Afrique est notre avenir, mis en ligne le 29 octobre dernier sur le site du Sénat et signé par deux sénateurs, Jeanny Lorgeoux (socialiste) et Jean-Marie Bockel (UDI), tous deux membres de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant