Le niveau de vie des Français baisse, sauf celui des plus riches

le
26
Le niveau de vie des Français baisse, sauf celui des plus riches
Le niveau de vie des Français baisse, sauf celui des plus riches

La crise est bien là, confirme l'Insee -si c'était encore nécessaire- mais pas vraiment pour tout le monde. Dans une étude publiée ce mercredi, l'organisme de statistiques montre que le niveau de vie des Français a stagné ou baissé en 2010, mais... que cette tendance masque une réalité contrastée. A regarder les chiffres en détails, les plus modestes ont été particulièrement touchés par la crise, alors que les 5% les plus riches s'en sortent beaucoup mieux.

En 2010, le niveau de vie médian de la quasi-totalité des ménages français a ainsi baissé de 0,5% par rapport à 2009, indique l'Insee dans son ouvrage «Revenus et patrimoines des ménages». Il atteignait 19 270 euros annuels, soit 1 610 euros par mois (la première moitié de la population ayant moins, la seconde plus), par unité de consommation.

Unité de consommation, c'est quoi ?

Le revenu par unité de consommation, sur lequel s'appuie cette étude de l'Insee, correspond aux revenus du foyer divisés par le nombre d'unités de consommation qui le compose : 1 UC pour le premier adulte du ménage puis 0,5 UC pour les autres personnes de plus de 14 ans et enfin 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

Exemple : pour se situer au niveau médian du niveau de vie, un célibataire Français doit donc gagner 19 270 euros par an, comme indiqué précédemment. Mais si un foyer est composé d'un couple et de deux enfants de moins de 14 ans (2,1 UC au total), celui-ci doit déclarer 40 467 euros par an (3372 euros par mois) pour être au niveau de vie médian des Français.

Mais si presque tous les Français sont concernés par cette baisse, elle est plus sensible dans le bas que dans le haut de l'échelle de revenus, relève l'Insee. Ainsi, la diminution oscille entre 1,3 et 1,6% pour les 30% les plus pauvres, mais est limitée à 0,3% pour les 10% les plus riches.

Les catégories les plus aisées échappent à ces mauvaises nouvelles : le niveau de vie des 5% les...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marti148 le jeudi 25 avr 2013 à 08:06

    Sauf erreur nous sommes en 2013. À qui profite de commenter des stat de 2 010 ??

  • MIKE3000 le mercredi 24 avr 2013 à 18:37

    diminution des impôts, cela commence par cela : http://www.activism.com/fr_FR/petition/supprimer-le-senat/14824

  • fbordach le mercredi 24 avr 2013 à 17:31

    Eh bien oui, ils sont partis...Les riches! Tous les jours qui s'écoulent, depuis bientôt un an, permettent d'illustrer quelques théories économiques et en particulier de démontrer que quand l'état impécunieux et revanchard, car constitué d'aigris et d'incapables, matraque les riches et les entrepreneurs avec des taxes et des impôts ce sont les moins biens nantis qui sont assommés...

  • manosh le mercredi 24 avr 2013 à 17:27

    c'est fou quand même, et ce sont les plus riches que l'on entends se plaindre le plus, trouvant qu'ils payent trop d’impôts et que la France manque de compétitivité a cause des salaires trop élevés des ouvriers, finalement ils veulent rendre les autres plus compétitifs pour pouvoir eux, s'en remplir davantage les poches, ça ne m'étonne pas vraiment

  • d.e.s.t. le mercredi 24 avr 2013 à 17:01

    La France découvre enfin ce qui a causé ,au moins en partie, la crise des subprimes aux USA: l'écart croissant entre revenus des riches et ceux des autres!Attention aux turbulences: ça va secouer!

  • M9810937 le mercredi 24 avr 2013 à 16:22

    ...(suite) en plus le calcul à 0.5UC pour Madame qui s'occupe des 3 enfants c'est honteux !! et encore plus quand on la considére comme l'équivalent d'un ado de 14,5 ans (juste au dessus de 14 ans : choisit d'ailleurs comment !??!!) Arrêtez de lire ces chiffres, ils ne cherchent que la polémique, là où, peut-être elle est l'inverse : qui sait ?

  • M9810937 le mercredi 24 avr 2013 à 16:21

    encore une étude qui amalgame tout et n'importe quoi !le niveau de vie à 18 ans , à 40 et à 75 ans n'est pas le même, les préoccupations ne sont pas les mêmes , les charges ne sont pas les mêmes et fort logiquement les revenus non plus etc... tout mettre dans un même sac est décidémment débile ...

  • CYDONIA le mercredi 24 avr 2013 à 16:19

    Et oui les soi disant 'locomotives' roulent pour elles même avant tout, les 'wagons' peuvent être largués, c'est pas grave...

  • chatnour le mercredi 24 avr 2013 à 16:16

    Ouf, nous voilà rassurés ! les socialopes ne sont pas touchés !

  • puck le mercredi 24 avr 2013 à 15:50

    msglyon, vous avez raison, et si vous résidez en Belgique ou en Suisse il n'y a pas d'ISF et pas de taxes sur les plus values d'actions et en ce moment la bourse performe super bien !