Le niveau de prélèvements obligatoires ne baissera qu'en 2016

le
0
Le niveau de prélèvements obligatoires, qui a atteint le niveau record de 46 % du PIB en 2013, et grimpera à 46,1 % en 2014, s'y maintiendra jusqu'en 2016.

À ceux qui en doutent, le gouvernement entend prouver qu'il va accentuer ses efforts pour contenir les dépenses publiques à partir de 2015. Lors de la présentation la semaine dernière du projet de budget pour 2014, il a martelé que les dépenses publiques (quelque 1150 milliards d'euros) n'augmenteraient que de 0,4 % «après avoir progressé en moyenne de 2 % par an pendant les deux précédents quinquennats», et grimpé de 1,7 % en 2013. Selon les documents transmis à la Commission européenne, Bercy prévoit que ces dépenses continueront à augmenter de 2015 à 2017, mais de seulement 0,2 % par an. Un niveau de progression particulièrement bas qui augure d'un nouveau tour de vis dans deux ans, après celui programmé pour l'an prochain.

Améliorer les marges

Après un ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant