Le Nigeria plante des palmiers malaisiens

le
0

(Commodesk) Retour aux origines pour les palmiers malaisiens. Le deuxième producteur d'huile de palme et de palmiste du monde, la Malaisie, a débuté sa culture du palmier à huile en partant d'un cultivar nigerian, rappelle le gouverneur de l'Etat d'Ondo, qui souhaite faire revenir cette ressource agricole au pays.

800.000 plants de palmiers réputés productifs, et venus de Malaisie, ont été transplantés dans cet Etat de l'ouest nigérian, puis élevés avec l'aide d'agronomes du sud-est asiatique. L'Etat d'Ondo espère ainsi retrouver un rôle de producteur de premier plan, en créant des ressources et des emplois.
Les autorités de l'Etat d'Imo, plus au sud, ont aussi annoncé qu'elles planteraient 10 millions de palmiers à huile dans le cadre d'un programme de retour aux champs.

Ces actions s'inscrivent dans le cadre d'un plan triennal pour le développement agricole doté de 5,5 milliards de nairas (27,5 millions d'euros).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant