Le Nigeria perd son cacao

le
0
(Commodesk) Le Nigeria veut devenir plus fort en cacao. A l'horizon 2018, le pays aimerait multiplier par quatre sa production, pour atteindre un million de tonnes, en réaménageant 246.000 ha de terres, a indiqué le ministre de l'Agriculture.

Moyens mis à disposition des 200.000 planteurs : 16.000 tonnes de semences et 25.000 tonnes de substances agro-chimiques, fongicides et insecticides. En effet, le quatrième exportateur mondial de cacao a quelques soucis avec les punaises, qui dévorent les feuilles des arbres.

Le Nigeria pourrait perdre 40% de la récolte de cacao attendue, 230.000 tonnes d'après les négociants, 336.000 tonnes selon les autorités, faute d'insecticide. Et s'il traite, les fèves seront rejetées par les consommateurs japonais ou européens.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant