Le Nigéria face à l'une de ses pires marées noires

le
0
(Commodesk) Le Nigéria connaîtrait actuellement sa pire marée noire depuis 1998, selon l'Agence nationale nigériane de détection des marées noires (NOSDRA). Shell, responsable de l'accident, a annoncé jeudi que 40.000 barils de pétrole avaient été déversés dans l'océan, soit une quantité équivalente à la fuite survenue sur un champ appartenant à Mobil il y a 13 ans. Shell indique également avoir identifié précisément les causes de la catastrophe : elle serait due à une fuite lors du transfert d'hydrocarbures de la plateforme d'extraction au bateau de transport. Les activités du site ont été interrompues par précaution. La fuite aurait été colmatée, d'après Shell, alors que plus de la moitié de la quantité de pétrole aurait déjà été dispersée ou évaporée et ne menacerait pas les côtes du pays. Ce que contestent plusieurs organisations, citées par la presse locale. Le Delta du Niger a connu de nombreuses marées noires ces dernières années. Shell, la première compagnie d'hydrocarbures installée au Nigéria, est régulièrement mise en cause par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et par Amnesty International.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant