Le Nigeria espère que les lycéennes seront libérées d'ici mardi

le
0
LE NIGERIA ESPÈRE QUE LES LYCÉENNES SERONT LIBÉRÉES D'ICI MARDI
LE NIGERIA ESPÈRE QUE LES LYCÉENNES SERONT LIBÉRÉES D'ICI MARDI

ABUJA (Reuters) - Le Nigeria espère pouvoir faire libérer d'ici mardi les quelque 200 lycéennes enlevées par les islamistes de Boko Haram, apprend-on samedi auprès de la présidence nigériane.

Le lieu de leur libération n'a pas été précisé.

Les autorités nigérianes ont annoncé vendredi avoir conclu avec Boko Haram des accords sur un cessez-le-feu et sur la libération des lycéennes, enlevées il y a six mois à Chibok, dans le nord-est du pays. Ces accords n'ont pas été confirmés par les rebelles.

"Je peux confirmer que le GF (gouvernement fédéral) travaille dur pour remplir sa part de l'accord, de sorte que la libération des personnes enlevées puisse être effectuée ou lundi, ou, au plus tard, mardi prochain", a-t-on dit à Reuters au téléphone.

(Felix Onuah; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant