Le Nigeria dit avoir repris une ville à Boko Haram

le
0

ABUJA, 8 septembre (Reuters) - L'armée nigériane a repris à Boko Haram la ville de Bama, dans l'Etat de Bormo, et a stoppé la progression des combattants islamistes en direction de la capitale provinciale, Maiduguri, a déclaré lundi un haut responsable nigérian. Les forces gouvernementales s'efforcent aussi de bloquer la progression des miliciens de Boko Haram vers l'Etat d'Adamawa, plus au sud, a ajouté ce responsable. Les islamistes, dont la tactique a longtemps consisté à lancer des raids à partir de leurs bastions dans le nord-est du pays, ont récemment changé de stratégie en essayant de conquérir des villes et des territoires où ils ont proclamé un "califat", sur le modèle de l'Etat islamique en Irak et en Syrie. L'armée, qui avait perdu le contrôle de Bama la semaine dernière, a repris la ville avec le soutien de frappes aériennes, a dit le responsable. "Bama a été reprise et je peux vous confirmer que Maiduguri n'est pas menacée", a-t-il déclaré. Un commerçant de Bama, à environ 70 km au sud-est de Maiduguri, a confirmé à Reuters que les soldats contrôlaient à nouveau la ville. (Isaac Abrak; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant