Le Nigeria conclut un cessez-le-feu d'un mois dans le Delta

le
0
    ABUJA, 21 juin (Reuters) - Le gouvernement nigérian a conclu 
un cessez-le-feu d'un mois avec des groupes rebelles opérant 
dans le delta du Niger, en proie aux attaques contre des 
installations pétrolières et gazières, a annoncé mardi un membre 
du ministère du Pétrole. 
    L'accord inclut les Vengeurs du Delta du Niger (NDA), un 
groupe qui a multiplié les attaques ces dernières semaines dans 
cette région riche en hydrocarbures.   
    Ces attaques expliquent en partie la baisse de la production 
pétrolière nationale, tombée près de son plus bas niveau en 
trente ans. 
    Les Vengeurs disent se battre pour un meilleur partage des 
recettes du pétrole dans le Delta et pour la dépollution et 
l'indépendance de cette région du sud du Nigeria. Les ventes de 
brut, provenant principalement de cette région marécageuse, 
représentent 70% du revenu de la première économie africaine. 
    Les Vengeurs s'étaient dit prêts à négocier avec le 
gouvernement la semaine dernière, si des médiateurs étrangers 
supervisaient les discussions. 
    "C'était très difficile de faire venir les Vengeurs du Delta 
du Niger à la table des négociations mais nous avons réussi à le 
faire, par un intermédiaire, et conclu la trêve", a indiqué le 
membre du ministère du Pétrole. 
 
 (Felix Onuah, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant