Le « New York Times » restructure ses activités à Paris

le
0
Le siège du "New York Times" à New York.
Le siège du "New York Times" à New York.

Environ 70 postes sur les 113 que compte le groupe dans la capital française sont concernés. Certains seront délocalisés, d’autres supprimés.

Le New York Times (NYT) a annoncé, mardi 26 avril, la fermeture prochaine de ses activités d’édition et de pré-impression à Paris, liées à son édition internationale. Environ 70 postes sur les 113 que compte le groupe dans la capital française sont concernés. Certains seront délocalisés, d’autres supprimés dans le cadre de cette restructuration qui vise à simplifier le processus de production à l’étranger.

L’édition et la pré-impression seront désormais regroupées à New York et Hongkong afin de réduire les coûts. « La France demeure un marché vital pour nous et nous allons maintenir une rédaction conséquente à Paris », a toutefois précisé la direction du groupe dans une note aux salariés, ajoutant que les services de publicité continueront d’être basés dans la capitale française.

Pas question non plus d’arrêter l’édition papier de l’International New York Times en Europe. « C’est seulement en allant dans cette direction que nous pourrons nous assurer, dans les années qui viennent, de notre capacité à maintenir la présence à l’internationale de notre édition papier », explique Stephen Dunbar-Johnson, le président des activités internationales du New York Times.

Accélérer sa présence numérique Dean Baquet, le rédacteur en chef, explique sur le site du quotidien que le New York Times a besoin de changer son organisation et de dégager des ressources pour se développer dans le numérique. Il indique toutefois qu’« aucun licenciement n’a été planifié cette année au sein de la r...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant