Le « New York Times » redresse la tête grâce à ses lecteurs

le
0

Le nombre d'abonnés numériques au deuxième quotidien américain a augmenté de 19  % en 2013. Le journal tire désormais plus de revenus de ses lecteurs que de la publicité.

Le Times a gagné moins d'argent en 2013, mais sa stratégie d'abonnements payants sur Internet, mise en œuvre depuis 2011, a confirmé sa pertinence. Le groupe de presse, éditeur du célèbre quotidien et de son édition internationale (ex-International Herald Tribune), a publié jeudi un chiffre d'affaires de 1,57 milliard de dollars, en léger recul (- 1,1%) et des recettes publicitaires toujours marquées par la crise (- 6,3%, à 667 millions). En revanche, les revenus provenant de la vente de journaux, en version papier et en version numérique, ont progressé de 3,7%, à 824 millions de dollars.

Le deuxième quotidien américain (1,9 million d'exemplaires par jour), comme son grand concurrent le Wall Street Journal de News Corp (2,4 millions d'exemplaires), a réussi la bas­cu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant