Le New York Times et Twitter victimes de cyber-attaques

le
0
Le New York Times et Twitter victimes de cyber-attaques
Le New York Times et Twitter victimes de cyber-attaques

Le site du New York Times était toujours en panne mercredi après avoir été visé mardi par une cyber-attaque, attribuée par des experts à des pirates syriens, alors que Twitter avait aussi connu des problèmes techniques mardi."Notre site a été inacessible pour nos utilisateurs aux Etats-Unis pendant un certain temps mardi . Cette panne est le résultat d'une attaque extérieure sur notre nom de domaine", a indiqué à l'AFP Eileen Murphy, une porte-parole du quotidien américain."Nous travaillons pour le remettre pleinement en service", a-t-elle ajouté.Vers 04H00 GMT, le site était toujours inacessible depuis les Etats-Unis et renvoyait à un message d'erreur, a constaté un journaliste de l'AFP.Selon un chercheur pécialisé dans la sécurité informatique, Matt Johansen de WhiteHat Security, l'"Armée électronique syrienne" (SAE), qui a déjà attaqué les systèmes informatiques de plusieurs médias, était à l'origine de cette panne.M. Johansen a écrit dans un tweet que les aspects techniques du site pendant la panne "font penser à l'Armée électronique syrienne", qui soutient le dirigeant syrien Bachar al-Assad.La SEA écrivait par ailleurs "média... en panne" sur son compte twitter (@official_SEA16), en joignant un lien sur des articles relatant les problèmes du site du New York Times.Ce compte faisait également mardi allusion à une attaque contre le site de Twitter même si ce dernier fonctionnait en apparence."@Twitter, es-tu prêt?""@Twitter, es-tu prêt?" interrogeait le compte de l'organisation, qui écrivait plus tôt dans un autre tweet "Salut @Twitter, regarde ton domaine, il est devenu propriété de #SEA".Dans un message sur l'un de ses blogs, Twitter explique que son "système de noms de domaines a fait l'objet d'un problème" qui a notamment touché twimg.com, un service d'images du site de microblogs. "Le visionnage d'images et photos ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant