Le Netflix français dans les starting-blocks

le
0
La nouvelle plate-forme a pour ambition de proposer une offre de 10.000 programmes, allant de Charlie Chaplin à Pirates des Caraïbes .

Certains en rêvent, tous le redoutent et ce sera peut-être pour les fêtes de fin d'année ou le début 2012. Le fameux «Netflix à la française» est sur les rails. Aux États-Unis, ce service de vidéo à la demande par abonnement compte déjà 23 millions d'abonnés et suscite un tel engouement qu'il est même devenu un label pour les constructeurs de matériel. En France, plutôt que d'attendre l'arrivée de sa déclinaison française, le marché s'organise. Deux anciens d'AlloCiné, Jean-David Blanc et Patrick Holzman, peaufinent une offre baptisée iCinéma.

À ce jour, les deux investisseurs affirment être en passe de lever environ 30 millions d'euros auprès d'un fonds d'investissement étranger et promettent d'annoncer la semaine prochaine au Mipcom à Cannes des accords avec les studios américains autant pour «la diffusion des meilleures séries premium diffusées sur les grandes chaînes françaises comme Canal+, TF1 et M6 que pour constituer un catalogue de films

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant