Le Népal se dote officiellement d'une Constitution

le
0

KATMANDOU, 20 septembre (Reuters) - Le Népal a officiellement adopté dimanche sa première constitution démocratique, étape historique sept ans après la dissolution de la monarchie et neuf ans après l'accord de paix signé avec les rebelles marxistes. La Loi fondamentale a été promulguée par le président Ram Baran Yadav, qui a insisté dans son discours sur la nécessaire préservation du "caractère multiethnique, plurilinguiste, multireligieux et multiculturel" du petit pays himalayen. "Ce nouveau document garantira les droits de tous les frères et soeurs népalais", a-t-il dit lors de la cérémonie de signature. Les tensions et divisions politiques se sont pourtant exacerbées ces dernières semaines, où quelque 40 personnes ont perdu la vie en marge de manifestations contre la Constitution. Aucun incident n'a été en revanche signalé ce dimanche. L'Inde et la Chine, les deux puissances qui entourent le Népal, espèrent que cette évolution apportera de la stabilité dans le pays qui se remet difficilement des tremblements de terre qui ont fait plus de 9.000 morts en avril puis mai derniers. La Constitution prévoit la création d'une république démocratique fédérale formée de sept Etats et proclame sa laïcité. Une partie de ses détracteurs réclamaient eux que le Népal redevienne une nation hindoue. Le pays compte environ 28 millions d'habitants, très majoritairement hindous (80%) mais compte aussi une importante communauté bouddhiste (10% environ de la population). Les musulmans comptent pour 4% de la population. (Ross Adkin; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant