Le néonazi norvégien Kristian Vikernes laissé libre

le
0
La garde à vue de cet homme interpellé mardi en Corrèze avec son épouse, dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de visées terroristes, a été levée jeudi soir. Aucune charge n'a été retenue contre lui à ce sujet.

Son audition n'a mis en évidence aucune préparation de projet terroriste. L'extrémiste norvégien Kristian Vikernes est donc sorti libre jeudi soir de sa garde à vue. Cet musicien de black metal de 40 ans, interpellé mardi matin avec son épouse française, Marie Cachet, à leur domicile de Salon-la-Tour, en Corrèze, a quitté le commissariat de Brive dans une Citroën aux vitre teintées, sous escorte de plusieurs motards. La veille, la garde à vue de sa femme avait déjà été levée. «Dès le départ, lorsque j'ai pu m'entretenir avec mon client et prendre un peu connaissance de l'atmosphère de ce dossier et des éléments qui ont pu conduire à (...) une garde à vue avec un régime dérogatoire, j'ai dit que cela me semblait disproportionné», a réagi son avoca...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant