Le négociateur en chef de l'opposition syrienne démissionne

le
0
    AMMAN, 29 mai (Reuters) - Mohamed Allouche, négociateur en 
chef de l'opposition syrienne qui dirige également le puissant 
groupe armé Djaïch al Islam, a annoncé sa démission dimanche 
pour dénoncer l'échec des discussions de Genève.  
    Ces discussions indirectes menées sous l'égide de l'Onu 
n'ont permis ni de trouver une solution politique, ni d'alléger 
les souffrances des syriens qui vivent dans les villes assiégées 
ni de procéder à un échange de prisonniers, dit-il dans un 
communiqué transmis à Reuters.    
    Le Haut Comité des négociations (HCN) mis sur pied par 
l'opposition avec le soutien des puissances occidentales a 
quitté Genève fin avril pour protester contre la détérioration 
de la situation sur le terrain, notamment à Alep, et refuse de 
reprendre les discussions en l'absence d'amélioration. 
 
 (Suleiman Al-Khalidi, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant