Le Nebraska valide le nouveau tracé de Keystone

le
0

Commodesk - Le gouvernement de l'Etat américain du Nebraska a validé mardi 22 janvier le nouveau tracé sur son territoire du futur oléoduc Keystone. Ce dernier relierait les champs pétrolifères de l'Alberta (Canada), au Texas. La route doit encore être acceptée par le gouvernement fédéral.

L'opérateur TransCanada avait soumis un nouveau dossier, après le refus l'an dernier par le gouvernement américain du premier tracé. Celui-ci traversait en effet Sandhills, une zone humide protégée du Nebraska.

Le projet rencontre l'opposition de mouvements écologistes, mais également de propriétaires terriens. En revanche, les défenseurs de Keystone mettent en avant son impact positif sur l'emploi, selon eux.

L'oléoduc, d'une capacité comprise entre 500.000 et 700.000 barils par jour, nécessiterait un investissement de 5,3 milliards de dollars. TransCanada espère le mettre en service en 2015.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant