Le naufrage du Yangtzé dû à de mauvaises conditions météo

le
0
    PEKIN, 30 décembre (Reuters) - Le rapport des autorités 
chinoises sur le naufrage qui a coûté la vie à 442 personnes le 
1er juin dernier sur le Yangtzé impute la catastrophe à de 
mauvaises conditions météorologiques tout en identifiant des 
failles dans la gestion de la compagnie  maritime et dans le 
travail des autorités de régulation. 
    Le rapport recommande que 43 personnes, non identifiées, 
écopent de sanctions administratives et que le capitaine de 
l'Etoile de l'Orient fasse l'objet d'investigations pour 
vérifier qu'il n'est pas passible de poursuites pénales.  
    L'équipe d'enquêteurs du Conseil d'Etat (gouvernement) 
conclut que le naufrage a été "causé par des vents violents et 
de fortes pluies provenant d'une ligne de grains accompagnée 
d'une rafale descendante, un phénomène météorologique 
extrêmement rare", rapporte l'agence Chine nouvelle. 
    Seules douze personnes ont survécu au naufrage, le plus 
meurtrier depuis des décennies en Chine. 
    Une brusque rafale a empêché le capitaine Zhang Shunwen de 
stabiliser le navire, qui s'est retourné en une minute environ, 
a souligné Chine nouvelle. Mais le capitaine n'était pas formé 
aux risques associés aux conditions météorologiques extrêmes, 
a-t-elle ajouté.  
    La compagnie de transport maritime a quant à elle été 
fermée, le temps de procéder à des "rectifications".  
    Une enquête préliminaire avait conclu que le navire n'était 
pas surchargé et disposait d'un nombre suffisant de gilets de 
sauvetage.  
 
 (Ben Blanchard; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant