«Le narcissisme masque une certaine fragilité»

le
0
INTERVIEW - Pour Jean-Michel Fourcade, docteur en psychologie clinique, les narcissiques organisent toute leur vie de façon à satisfaire une image idéale d'eux-mêmes.

LE FIGARO. - Comme la plupart de vos confrères, vous affirmez que les personnalités narcissiques seraient de plus en plus nombreuses. Comment expliquez-vous une telle prolifération ?

Jean-Michel Fourcade.
Jean-Michel Fourcade.

Jean-Michel FOURCADE. - Elle renvoie à l'actuelle augmentation du nombre de personnalités «borderline» que j'analyse dans mon dernier livre. Sont dites «limites» ces personnes qui, pour fonctionner psychiquement et dans la vie courante, ont besoin de se greffer sur «un autre». Cet autre indispensable, qui est en quelque sorte un soi auxiliaire, peut être une personne, mais aussi une entité, un groupe, un produit addictif... Pour les narcissiques, l'autre indispensable, c'est leur image idéale d'eux-mêmes. Celle-ci prend toute la place et commande tout dans leur vie : ils sont à la recherche de ceux qui nourriront cette image, évitent ceux qui pourraient la critiquer. Ils mettent toute leur énergie à l'idéalisation et à la valorisation d'eux-mê

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant