Le Napoli se casse les dents sur le Milan

le
0
Le Napoli se casse les dents sur le Milan
Le Napoli se casse les dents sur le Milan

Après avoir perdu contre la Juve et Villareal, le Napoli cale une nouvelle fois face au Milan. La faute à un bon Donnarumma et un Bonaventura ultra réaliste.


SSC Napoli 1-1 AC Milan

Buts : Insigne (39e) pour le Napoli // Bonaventura (43e) pour le Milan

Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé. Higuaín, Hamšík, Callejon, Allan, Jorginho, Mertens… Tour à tour, ils ont tous eu l'occasion de mettre ce deuxième but au fond. De faire le fameux break. Mais aucun d'entre eux n'a réussi à franchir le mur milanais après l'ouverture du score chanceuse d'Insigne et l'égalisation de Bonaventura. Et les Napolitains peuvent avoir des regrets. Déjà parce que l'égalisation du Milan était plutôt inattendue. Mais aussi parce qu'ils pouvaient reprendre ce soir la première place à la Juve. Ils devront finalement se contenter de leur statut de second.

Kalidou comme un agneau


"Il y a aussi Koulibaly, vous le connaissez hein ?" Le hasard fait parfois bien les choses. Dimanche soir, Didier Deschamps s'est ridiculisé sur le plateau du Canal Football Club. Ce soir, Kalidou Koulibaly sort un match de monstre. Comme pour rajouter une couche de honte au malaise du sélectionneur tricolore. Car durant tout le premier acte, le franco-sénégalais n'a cessé de se faire remarquer. Il a imposé son physique et son sens de l'anticipation à tous les Milanais. Surtout à Niang et Bacca. La doublette rossonera a beau partir avec cinq mètres d'avance, elle se fait toujours rattraper par Kalidou. Idem avec Albiol.

Voilà pour la bonne nouvelle côté Napoli. Car sinon, ce n'est pas la totale maitrise devant. Callejon a du mal à être précis, Hamšík est trop souvent en retard, Higuaín trop esseulé ou pas assez adroit. Bref, les Partenopei ont le ballon, sans trop savoir qu'en faire. Et il faut un gros gros coup de chatte d'Insigne pour ouvrir le score. Une frappe, (une ouverture ?) déviée par Abate qui finit dans le petit filet d'un Donnarumma trop court. 1-0. Le Napoli prend l'avantage, plutôt logiquement, mais recule aussi vite, paradoxalement. Et dans la foulée, sur sa première véritable occasion, un centre fuyant de Honda pour Bonaventura, le Milan égalise. 1-1 à la mi-temps.

DonnaMURa


Dur à digérer pour le Napoli qui revient sur le terrain, plein de bonnes intentions, mais trop…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant