Le Napoli sans forcer

le
0
Le Napoli sans forcer
Le Napoli sans forcer

Sans forcer son talent, Naples prend la mesure du Torino (2-1). Homme du match, Lorenzo Insigne a inscrit un chef d'œuvre.

Napoli 2-1 Torino

Buts : Insigne (16è), Hamšík (41è) pour le Napoli, Quagliarella (33è) pour le Torino

Il pibe de Oro ? Déjà pris. Dans ce cas, il pibe de Napoli ! Traduction : si la légende Diego Maradona sera à jamais vénérée par les tifosi partenopei, Lorenzo Insigne est désormais plus que prêt à prendre la relève dans les chaumières napolitaines. Ça tombe bien, le petit feu follet italien a le Napoli dans le sang et écrit déjà les premières lignes d'une histoire fantastique. L'histoire d'un gamin qui porte son club de cœur au triomphe. Ce mercredi soir, Insigne a d'abord brillé en s'offrant son huitième but de la saison en Serie A sur une inspiration divine. Puis c'est encore lui qui a délivré un ballon parfait à Hamšík pour permettre aux siens de reprendre l'avantage. Le Napoli s'en contentera largement pour s'imposer sans forcer face à un Torino très timide et revenir à nouveau à un petit point de l'Inter.

Insigne régale, le Torino déguste


Après les victoires de l'Inter, de la Fiorentina et de la Juve, le Napoli sait qu'il n'a pas le droit à l'erreur. Les hommes de Maurizio Sarri cherchent ainsi à emballer d'entrée la partie. Higuain tente sa chance par deux fois, mais quand sa première tentative est tranquillement stoppée par Padelli, la seconde fuit le cadre (2è, 7è). Entre les deux, Callejon s'est lui aussi employé à déjouer la vigilance de la défense granata mais c'était sans compter sur une très bonne sortie de Padelli (6è). D'ailleurs, le gardien du Torino est décidemment inspiré puisqu'il s'interpose encore sur un nouvel essai de l'Espagnol (11è). Il ne manque toutefois pas grand chose pour faire craquer le Toro et Insigne se charge de le confirmer. A la conclusion d'une action exceptionnelle, le petit Napolitain ouvre en effet le score de façon fabuleuse. Cette fois Padelli ne peut rien, et le Napoli prend logiquement l'avantage (1-0, 16è).

Per fare un gol così devi esser matto. Il dipinto di Lorenzo Insigne. pic.twitter.com/gcRyEwAIuf

— Pallonate (@Pallonate_web) [A…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant